Vous avez un commentaire à nous soumettre?
Il nous fera plaisir de le recevoir.

 
15 décembre 2013
  Mon commentaire va être court et touchant.
Cette semaine le pont Dubuc a Saguenay a causé un incendie sur un pilier du pont et les citoyens lancent une pétition pour un deuxieme pont. Je suis content pour eux mais ma frustration est juste ravivé au plus au point et ça ne me dérange pas car il en on besoin aussi mais si il l'obtiennent ma déception envers notre projet se juste plus grande. C'est tout ce que j'avais a dire.
 
  Éric Létourneau, Les Escoumins
 
18 novembre 2012
  En septembre dernier, découragée des longues heures d’attente à la traverse de Tadoussac, j’ai eu l’idée de sortir de la voiture et d’inciter les gens à utiliser leurs klaxons pour manifester leur colère. Je ne l’ai pas fait mais l’idée persiste…... Ce ne sont pas les casseroles mais les klaxons qui pourraient devenir notre outil de manifestation. Ayant en mémoire l’annonce récente de la construction d’un nouveau pont reliant l’île d’Orléans à la rive nord de Québec, j’étais furieuse . Quand va-t-on cesser de considérer les nord-côtiers comme des citoyens de seconde zone? Comment se fait-il que nous soyons si peu pro-actifs pour dénoncer une situation inacceptable en 2012?
 
  Louise Savard, Sept-Îles
 
29 septembre 2012
  J'ai étudié dans votre province, je suis passé quelques fois à Tadoussac, c'est vrai qu'un pont pourrait être bien pour l'activitée économique de la région.
2 bateaux coute 400 M$, j'ai fais une comparaison avec ce que je connais, à côtés de chez moi en baie de seine, mon département et la chambre de commerce a initié la construction il y a maintenant plus de 15 ans du pont de normandie (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_de_Normandie). le cout de ce pont était de 465 M€.
Bonne chance pour votre projet, je pense que tous les ingrédients sont là pour le faire aboutir. Votre projet est possible !!!
 
  Sven, Le Havre (France)
 
18 septembre 2012
  Le gouvernement à signé un contrat de 400 millions $ pour construire 3 navires (les 2 à Tadoussac et 1 à Matane-Baie-Comeau) J'ai aucune idée qui est ingénieur qui a penser de fabriquer des navires coûteux en dépenses pour accueillir plus de véhicules, mais ce qu'il ignore c'est que la file d'attente va être moins long mais le peloton plus long. C'est changer le mal de place. En plus qui sont obligé de refaire les débarcadères.
 
  Martin, Colombier
 
15 septembre 2012
  Vendredi à 17h00, je suis arriver au traversier et la file d'attente s'étendait jusqu'à l'aire de vérification des freins à Tadoussac. J'ai vu des automobilistes furieux s'en prendre au patrouilleurs du ministère des transports. Je comprend la frustration des gens mais ce n'est pas la faute des patrouilleurs. quand est-ce que le gouvernement va bouger. Bref je suis arriver de l'autre côté à 19h00
 
  Martin, Colombier
 
14 septembre 2012
  Je suis camionneur et je circule la nuit de Québec à Baie-Comeau et les gens filent à toute vitesse dans le village de Baie-Ste-Catherine pour le pas manquer le bateau sachant qu'il offre le service seulement au 60 minutes la nuit.
 
  Martin D'Amour, Colombier
 
14 juin 2012
  Il est inconcevable d'attendre 1 heures 30 avant de prendre le traversier, un jeudi 7 juin en début d’après-midi, déjà que le temps de transport entre Sept-Îles et Québec est long, imaginez vous le gain de temps et argent si nous disposions d'un pont.
 
  Gosselin, Daniel
 
11 juin 2012
  Je reviens du trajet Baie Comeau, Montréal en fin de semaine ,l'attente a Tadoussac étais plus de 1.30 hrs avec le projet nord je ne croie pas que ça vas s'améliorer. Si on calcul bien le prix des bateaux la maintenance et les salaires les dépense connexe (office et compagnie) Je croie que le pont est payer en peut de temps . Est ce que le gouvernement vas ce rendre du coter de la population (pour une fois)
 
  Jocelyn Marquis, Ste Sophie
 
02 mars 2012
  bonjour j'ai creer une page pour demonytrer notre interet et promouvoir le pont
facebook.com/pontsaguenay
 
  tony, farcy
 
11 février 2012
  Un article traitant du sujet, dont je suis l'auteure:

http://etatsdesplendeur.com/pub_pont_tadoussac.htm
 
  Claudine Fortier, Tadoussac
 
11 février 2012
  As-t'on pensé aux émanations dû aux nombreux véhicules en attentes pendant de longues minutes mêmes de longues heures,été comme hiver? Dans la plupart des villes, nous n'avons plus le droit de laisser tourner nos autos plus de 3 à 5 minutes et on nous oblige tout le contraire en attente si longue. Les émanations, en ce cas,ne compte plus...
 
  Racine, Baie-Comeau
 
25 février 2011
  Je crois que toutes les régions du Québec se compose de richesses qui doivent être développer pour permettre a chaque citoyen de travailler pour gagner leur vie et celle de leur famille, si possible dans leur région.
Je connais peu votre région pour y aoir été quelques fois soit au Havre St-Pierre.
Il faudrait que nos citoyens réalisent que les élus que nous nous donnons se doivent d'exploiter ces richesses au profit de la population et de permettre de garder nos jeunes dans nos régions. Pour cela il faut respecter le choix des citoyens.
Jean-Yves Landreville président comité C.A.L.A. nord sud pont a péage sur l'axe routière Joliette_Sorel-Tracy_ Drummondville pour deservir près de 2 millions de citoyens.
La Base Cote-Nord fournisseur d'électricité doit avoir un pont sur la rivière Saguenay pour son développement en générale.

Je vous appui et espère la réalisation de ce projet le plustot possible.
 
  Jean-Yves Landreville, Sorel-Tracy, Québec, Canada
 
09 août 2010
  Bonjour,
J'ai du utiliser le traversier le 6 août dernier. Délai d'une heure avant de pouvoir embarquer sur le bateau... Même à trois traversiers, ils ne fournissaient pas. Sur la Côte-Nord, on nous prend nos richesses naturelles, on exploite sans cesse. Tous ces projets augmentent le flux routier mais ils ne sont pas foutu de nous donner une route qui a de l'allure. Au Saguenay, l'autoroute de la 175 coûtera 500 M de plus que prévu mais c'est pas grave, ils le termineront quand même. Nous, ils faut se contenter de bateaux pour traverser 1 km sans parler de tous les secteurs à risques de la 138. À quand un élu qui osera comme celui du Saguenay?
Merci et bonne traversée.
 
  Bacon, Pessamit
 
08 juillet 2010
  La vie sur la Cote-Nord!
Que de joie de penser à nos vacances ou sortie! Nous avons plusieurs heures à faire pour se rendre à Québec. Notre GPS indique dans 8 heures, mais il ne prend pas en considération la petite traversée d'environ 1 km qui te retarde de 30 min. à 2-3 heures. Ça semble peu, mais avec des enfants nous devons déjà arrêter souvent (resto-toilette-bougé) et à part les toilettes le traversier n'est pas idéal pour le reste, surtout, s'ils viennent de s'endormir. Mais le réveil de 3 jeunes est moins pire, si tu ne dois pas attendre 2-3 heures, surtout avec un petit bébé. Mais le 4 juin 2010, je me suis considéré chanceuse de n'être pas pris en otage dans une file de quelques kilomètre de long. Si j'étais un touriste, j'aurais mis une croix sur les visites sur la Côte-Nord.
Nous sommes déjà pas gâté sur la Cote-Nord, les routes a une voie (dès fois pas d'accottements), les bosses, les camions (il en a de plus en plus) que nous devons suivre et dépasser au risque de notre vie. C'est a recommencer, car nous devons s'arrêter mettre de l'essence (pour faire 600 km et plus).
S'il ne pouvait qu'améliorer que 1 km, c'est celui qui nous fait perdre le plus de temps...celui entre Tadoussac et Baie-Ste-Catherine...Merci
 
  Nicole Lamarre, Sept-iles
 
08 février 2010
  Nous n'avons rien contre sur l'investissement fait de 1 milliard au Saguenay cependant le pont de Tadoussac est un nécessité pour l'économie de la Côte-Nord. Nous demandons au Gouvernement d'analyser les coûts réels du dossier et de répondre au besoin de la Côte-Nord, région de ressources naturelles; électricité, forêt, mines. Un pont permettrait de diminuer les risques d'accident sur une route très achalandée "syndrome du traversier" Donnons à la Côte-Nord ce qui lui revient.
 
  Clermont Harrisson, Baie-Comeau
 
04 février 2010
  Je fais actuellement une maîtrise en économie et je suis très intéressé à savoir si l'investissement du pont vaut la peine économiquement. Là je vous vois aller en me disant : Bon un autre qui parle de chiffres et d'argent mais qui ne prend pas en compte le reste!

Vous voyez, l'analyse économique de projet prend en compte des choses comme le dommage à l'environnement, les dégats aux paysages, les externalités négatives et positives etc. Est-ce que les coûts actualisés valent les bénéfices sociaux actualisés ? C'est déjà ici la première question de départ qu'il faut se poser et que le ministère des transports doit se poser.

En 2ième lieu, il faut voir également la situation politique. J'imagine que le syndicat des travailleurs du traversier ne doit pas nécéssairement être pour le projet, donc il doit nécéssairement être en train de mobiliser sa capacité de faire du Lobby... Au niveau du gouvernement, il faut voir si il a les fond nécéssaires et si les gens sont généralement d'accord où non puisque le but premier d'un gouvernement est de se faire élire.
Par contre, je n'ai pas encore lu le rapport de SNC-Lavalin et il serait intéressant de le faire...

Je dis tout cela parce que personellement je suis natif de la région de Sacré-Coeur et que tout ce paysage, ainsi que la situation économique de la Côte-Nord, me touchent particulièrement.

J'espère seulement que la décision finale du gouvernement ne sera pas une décision politique mais une décision économique.
 
  Jimmy Morin, Montréal
 
27 janvier 2010
  En réponse à Monsieur Jean Guy Rousseau.

Tiré de la série d’opinions, ‘’La course des ponts’’

Le développement minier de la Côte nord est, oblige les sociétés minières et les Gouvernements à investir dans les infrastructures routières de la route du Nord (389). Pas d’infrastructure, pas de développement. Il y a aussi la transcanadienne (138) qui devra un jour prochain être terminée pour rejoindre Terre Neuve.

Les traversiers ne seront plus suffisants, même agrandis. La route 138 si elle n’est pas modifiée et restaurée, déjà une expédition pour les camionneurs, doit être corrigée pour être moins dangereuse. Car le transport lourd sera doublé et même triplé, avec les développement du nord. Touts les services acheminés présentement par bateaux vers Terre Neuve, se feront par la route 138, parce que c’est plus rapide que la voie maritime. Les traversiers même agrandis auront de la concurrence. L’autoroute 73 du parc des Laurentides sera terminée bientôt, Il sera plus pratique alors de passer par l’autoroute pour le transport lourd. Ce trajet est déjà utilisé, par les gros porteurs, que le traversier actuel ne peut accepter. Une heure de plus ou une heure d’attente au traversier, quel est la différence. On ne parle pas de coûts, car c’est le client qui paye la facture. Peu importe, ce que les sociétés veulent, c’est d’avoir leur matériel le plus rapidement, l’usine n’est pas rentable si la machinerie ne marche pas.

C’est là qu’on en arrive à la course des ponts !!
Au Saguenay on voit venir ces nouveaux développements de la Côte Nord, et on veut en tirer profit. Le pont Dubuc étant déjà très engorgé, on prévoit relier la route 73 à la route 172 par un viaduc partant de la fin du boulevard Talbot, pour enjamber le Saguenay et rejoindre le Cap Saint François. Selon monsieur Marc Patterson qui pilote ce projet, en tant qu’intéressé souhaiterait que les sommes accordés à la construction du pont du Fjord de Tadoussac, devraient être mis sur la rénovation de la route 138. On le comprend Nous avons suggéré ce projet à la Mairie de Saguenay l’an dernier. Dans la même occasion nous avons aussi suggéré à Québec avec une réponse favorable, que le transport lourd arrivant des USA par la 95, serait facilité et raccourci en arrivant à Rivière du Loup à condition de ne pas passer par le pont Laporte qui est déjà congestionné et qui rallonge le trajet.
Le pont suggéré, relierait la route 20 à la route 40 à la hauteur de Montmorency, en enjambant l’île D’Orléans. Ce transport lourd se dirigeant au Nord Est du Québec pourrait être dérouté par la 138 si le pont du Fjord est en place. Si non, c’est la 73 du Parc qui a beau jeu, et M. Patterson aura raison. Tout le Québec est paralyser par la faiblesse des ses infrastructures routières déficientes. Même les qrands centres urbains sont affectés. Le pont du Fjord de Tadoussac ne solutionnera pas le transport sur la Côte Nord si la route n’est pas améliorée
Quand je vois un panneau publicitaire des Libéraux qui annonce que 16 millions de dollars ont été investis, pour restaurer les courbes de la 138 au Moulin Baudes à Tadoussac, cela me gênerait si j’étais à leur place, quand on sait que les travaux ne comportaient que 4 kilomètres.
A ce prix je ne pense pas voir un jour le bout de la route. Bien que je l’ai déjà vue, en 1956, il y avait une pancarte juste avant l’entrée du Mont Tibass, avec une grosse flèche dirigée vers le bas, marqué FIN DE LA ROUTE 15.

Daniel-Bertrabd Bouchard Voir commentaire sur le site pontsaguenay
C.P.82
Bergeronnes GOT 1GO
adbb@sympatico.ca

 
  Daniel-Bertrand Bouchard, Bergeronnes G0T1G0
 
12 janvier 2010
  je viens d'apprendre que le gouvernement de cette province a décider que la cote nord vas demeurer une île.
il viens d'octroyer un contrat de design pour 3 nouveaux traversiers.
le pont quand, jamais.
Mon père m'a dis et il n'est pas le seul je ne verrai jamais un pont sur le saguenay, et bien moi, nord côtiers qui a traversé pour la 1er fois le saguenay à bord du Jacques cartier, je ne verrai jamais un pont sur le saguenay,
eh bien, au québec je suis né insulaires (nord côtiers de naissance)et je vais mourir insulaires et on vas probablement m'enterrer dans mon île la côte nord
 
  carol guay, québec
 
04 janvier 2010
  Le Pont du Fjord Saguenay, qui est contre ?

Qui peut dans le monde moderne d’aujourd’hui, peut être contre la construction d’un pont enjambant l’embouchure du Saguenay.

Des volontés politiques et commerciales sont négative à la construction du pont du Fjord. Ce n’est pas la première fois que cette situation se produit dans notre histoire politique régionale. Qu’on se pose la question ? Combien a-t-on mis de temps pour continuer la route 172 qui relie le Saguenay à la Côte Nord ? En 1934, la route 172 se terminait à St-Fulgence. C’est le premier Ministre Adélard Goudbout qui a fait continuer les travaux jusqu’à Ste-Rose à du Nord, en même temps qu’on inaugurait le pont de Ste-Anne. La route 172 s’est arrêtée à Ste-Rose. La même chose pour la route 138 qui se terminait à Baie Comeau encore en 1957. En 1936, Duplessis prend les rennes du Québec avec sa gang, Ses grands amis font partie de la Canada Stamships lines et du transport maritime le Cie Clark, maître du cabotage et des bateaux de croisières sur le Saguenay. On se souvient du Richelieu, du Tadoussac et du Québec, celui qui a brûlé en face de Tadoussac .De commun avec le chef des Bleus de Duplessis, on a retardé la construction de la 172, pour ne pas nuire à l’exploitation maritime sur le Saguenay. Avec l’avènement des libéraux de Lesage, la route fut achevée en 1963. Effectivement le cabotage sur le Saguenay a cessé, Les quais de desserte de Petit Saguenay, de l’Anse St-Jean et Chicoutimi ont abandonné leurs opérations, Le transport par camion avait pris la place.

Et l’histoire se répète, avec la construction du pont du Fjord. Il y a le Nordic Express qui dessert les villages plus bas que Natashcouan, il n’arrête plus aux villages desservis par la route. En se basant sur l’histoire qui se répète, on peut deviner que des pressions négatives à la construction du pont, dépassent les politiques du Québec et se répercutent au Fédéral, et interprovinciales. Toutes les marchandises qui arrivent à Terre Neuve sont en majeures parties originaires du Nouveau Brunswick et de la Nouvelle Écosse. Transporté par voie maritime.

Que vient faire le pont du Fjord dans cette histoire, il est probable que les victuailles soient transportées par la route 138 jusqu’à Blanc Sablon, et traversé à Terre Neuve. Le pont du Fjord va obliger le Québec et le Fédéral à terminer la route. Parce que la circulation du transport lourd doublera, on devra travailler la 138 en conséquence. Les infra structures de la 138 devront s’adapter à cette circulation, qui est déjà à son maximum. La population de la Côte Nord n’est pas assez nombreuse pour permettre l’investissement du pont, pour le moment. Plus de circulation, plus de structures, plus de services, plus de travail et de plus en plus de population. Il faut être futuriste et voir devant. Il n'y a que la province de Terre Neuve qui est intéressé à faire pression pour la construction du pont du Fjord. C’est un allié à ne pas ignorer.
 
  Daniel-Bertrand Bouchard, Les Bergeronnes
 
22 novembre 2009
  Sur le pont De…….tout le monde y passe

Il n’est pas besoin d’avoir parcouru le vaste monde pour connaître l’ensemble des quelques merveilles de notre univers construites de main d’hommes. À partir des jardins suspendus de Babylone décrits par les récits bibliques à aujourd’hui. Il y a quand même parmi les merveilles plus actuelles trois supers structures qui gardent leur titre malgré leur age de construction. Comme celle du pont de Québec (le vieux) celle du Golden Gates de Los Angèle, sans parler du pylône sans fil qu’est la tour Eiffel, en plein cœur de Paris. Ce qui fut à l’origine une démonstration prouvant l’efficacité d’une construction métallique par assemblage, est devenu un mode de construction d’édifices en hauteur tel les gratte-ciels. Elle est devenu pour la France l’emblème touristique français et l’identification de la ville de paris. La tour de Pise n’aurait jamais eut sa réputation, si elle n’eut été penchée par le temps. Peut-on concevoir un décor d’Egypte sans pyramide. Quand on a construit la Manic, avait-on pensé que cela briserait le décor naturelle de la forêt, et qu’annuellement des milliers de personnes parcourent les deux cents kilomètres de route tortueuse pour visiter cette structure grandiose qui semble très petite parce que enclavé entre deux montagne. Combien de touristes européens et américains mettent à leur itinéraire au Canada la visite du stade olympique de Montréal à cause de sa structure originale par rapport à toute autre installation de ce genre.

Si on se base sur ces exemples de merveilles classées, est-ce que cela voudrait dire que si nos Élus locaux et Nationaux avait le moindre opinion futurisme dans l’élaboration du projet, tel que le pont de Tadoussac, ils pourraient croire que l’impact présent de la perte d’emploie et de la diminution de l’achalandage du pôle d’attraction touristique de Tadoussac pourraient être que temporaire, pour par la suite augmenter. .

Tout cela à condition que la vue du pont en vaille la peine. C'est-à-dire si on construit un pont suspendu comme on en voit partout, on peut douté de l’intérêt et de l’attrait touristique, on ne s’arrête plus pour admirer le pont de l’Ile d’Orléans.

Par contre si on construit un exceptionnel semblable à celui construit au Havre, qui traverse l’estuaire de la Seine ou le viaduc qui enjambe la vallée de Millau. Ce sont des ponts, des monuments d’architecture parleur forme, leur longueur, construit à terre et assemblé en place. Ils sont conçus pour braver les vents norrois grâce à sa suspension par haubans sur mono pylône

Des études préliminaires antérieures plaçait le pont plus en amont sur le Saguenay ou l’estuaire est moins large, soit vis-à-vis les lignes électrique. Placé ainsi en aval le coût serait moindre, et peut visible de la belle Baie, cependant c’est Sagar et Sacré Cœur qui auraient le trafic lourd, alors que Tadoussac demeurerait enclavé et en position de garder le traversier comme navette facultative entre les deux rives. Pour le moment les études situent le futur pont aux abords de la belle Baie. Le choix étant fait, il s’avère préférable que le pont soit plus près et garder la circulation favorisant la rentabilité du milieu. Parce qu’on n’arrête pas le progrès, si ce n’est pas aujourd’hui qu’il est construit, ça sera demain. La vision des choses change avec les générations. Bien que la vision d’aujourd’hui pourrait retarder l’essor de demain et demain appartient à nos enfants, en feront nous des assister sociaux contemplatif devant leur décor rester naturel. Laissez construire, construisez, et laissez venir les touristes contempler, photographier, une autre merveille attribuée au génie humain.

Daniel-B. Bouchard
 
  Daniel-Bertrand Bouchard, Les Bergeronnes
 
17 novembre 2009
  Un pont sur le Saguenay entre Tadoussac et Baie Ste-Catherine serait un atout majeur pour le développement de toute la Côte-Nord, quoi qu'en pense les gens. Tadoussac y trouverait son compte tant au point de vue touristique, culturel et économique. Faites place à des investisseurs potentiels pour développer votre paysage et vos attraits touristiques avec une telle struture vous premettra d'atteindre le premier rang. J'ai une certain sentiment d'appartenence, puisque je suis né à quelques milles de chez-vous.
J'y ai passé une partie de ma jeunesse et encore aujourd'hui quand je veux prendre de belles photos, c'est à Tadoussac que je vais.
 
  Henri-Jean Gagnon, Baie-Comeau
 
16 octobre 2009
  Le Pont !! Le Pont !!

Tout le monde le souhaite, tout le monde en parle, mais cela ne bouge pas beaucoup. Il y a ceux qui sont pour, il y a ceux qui sont contre, il y a ceux qui sont neutres.

On en connaît les avantages, routiers, économiques, touristiques,

Cependant comme nos dirigeants politiques gouvernent au fur et à mesure et n’ont pas le sens du future, occupés à gérer le présent sur quatre ans, le futur n’est jamais ou presque pas envisagé. La facture évaluée à 900 millions sera dans un autre demain supérieur au milliard. Il faut avoir une foi vive pour oser croire que le projet se réalisera.

Bâti entre Tadoussac et Baie Ste-Catherine le défit technique est de taille, même si l’architecture du pont est une copie du Golden Gate (1) comme pont suspendu, les technologies modernes évolués et de nouveaux modèles ont surgie. Et si le pont était construit un peu plus haut au fond du fjord, en parallèle avec les lignes de transmissions de l’Hydro, à la pointe *LA BOULE*, à moindre coût parce que la distance est moindre. Un pont à utilisant les nouvelles technologie des ponts à haubans, (2) construit à cet endroit cadrerait dans le panorama du fjord. Le décor ancestral de Tadoussac demeure intact. Les études se sont faites à coup de million, et on a proposé qu’un seul scénario.(3) Ha ! c’est vrai pourquoi présenter plusieurs possibilités quand les dés sont pipés, et que l’ON SAIT À L’AVANCE QUE LE PONT NE SERAIT JAMAIS CONSTRUIT. Surtout avec la récente nouvelle du remplacement de traversiers actuels de Tadoussac.

Construit en PPP, le pond serait à payage et payant, cependant comme le pont fera partie du prolongement de la route 138, il ne serait pas justifié pour les Nord côtiers d’assumé ces coûts, les usager devront avoir le choix de passer sur le pont ou de prendre la traversier, qui en principe devrait demeurer en fonction à service réduit.

On connaît la version de ceux qui sont contre le pont surtout s’il surplombe au dessus de l’une des plus belles Baies du monde, c’est un point de vue d’actualité. Les élus municipaux de Tadoussac et ceux qui les appuient, semblent inquiets de l’instauration du pont, pour l’achalandage touristique. Je ne leur donne pas raison.

Quand on a construit le viaduc de Millau en Losère, là aussi les élus se sont opposés pour les mêmes raisons touristiques. Bien qu’ils furent heureux de se débarrasser du transport lourd. Aujourd’hui le viaduc(4) laisse passer la circulation à 100 Km. H. Mais les vrais touristes descendent quand même à Millau pour photographier la structure architecturale ultra technique du viaduc. Les retombés économiques des commerçants ont augmenté du double, le coup d’œil en vaut la peine.

Le pont enjambant le fjord à Tadoussac même n’offrirait pas un aussi bon coup d’œil que s’il était au fond du fjord faisant partie du panorama. J’opte pour le pont à haubans, techniquement plus solide par grands vents latéraux, qui coûterait moins cher.

Je connais un groupe d’(Gningnégneurs) qui devraient recommencer leurs devoirs.
Prochaine chronique Qui s’oppose au pont du Fjord ?

Daniel-Bertrand Bouchard
 
  Daniel-Bertrand Bouchard, Les Bergerones
 
15 janvier 2008
  on devrais se séparer, du québec et couper le courant 30%, et s,annexer à terre neuve labrador, eux au moins ils batissent des routes au labrador pour désenclaver leur ile, et avoir une alternative autre que la voie des maritimes.
 
  robert, sept iles
 
16 janvier 2007
  Monsieur,
Je trouve incompréhensible les raisons qui ont amener, la compagnie des traversiers du québec à faire une seul traverse entre Tadoussac et Baie-Ste Catherine durant la période des fetes en 2007. Je suis arrivé sur le quai a 18.00 hre et nous sommes arriver de l'autre coté vers 19.00 hre
Je déplore ce manque de bon vouloir, car après tout nous sommes sur la route nationale..
Je voyage souvent par automobile et je trouve cela très ridicule.

UN COMMENTAIRE :

Vous souvenez-vous que Baie-ST-Paul ne voulait pas d'une route de contournement, aujourd'hui il en profite bien, pourquoi nous on aurait pas ce loisir de profiter de notre Pont qui est à tous.
 
  M..Yvan Brisson, Baie-Comeau. Qué.
 
29 septembre 2006
  Bonjour à vous, À QUAND LE PONT?! Je suis natif de Long Rive mais mon travail est à Québec. Étant donné que ma famille est sur la côte Nord, je dois malheureusement utiliser le fameux traversier. Je suis grandement en faveur du pont. Je ne comprends pas ceux qui s’opposent à un tel projet! Perte de touristes? Ben voyons donc! Les touristes passeraient peut-être plus de temps dans cette région, s'ils n'avaient pas a reprendre le temps perdu sur la traverse!
Ne lachez-pas!

Steve
 
  Steve, quebec
 
01 septembre 2006
  Il y a 2 semaines en revenant de montreal la file d attente etait jusqu a l'autre bout de village de baie ste Catherine.Imaginez-vous les depassements douteux,la frustation etc.
Un camion est parti de l'arriere de la file il a depassé un vingtaine de vehicule par la gauche et est venu se placer un peu plus en avant de moi.
S'en est suivi presqu'une bagarre avec les occupants des voitures.j'ai passé sur le pont de l'île de Prince Edouard qui est surement plus long que serait le notre.Qu'est-ce qu'on attend pour faire bouger nos gouvernements?
 
  mario moreau, les escoumins
 
27 août 2006
  Après avoir vu le super pont de l'île Miscou- Nouveau-Brunswick-(long de 1km et dans des courants comparables, sinon plus forts, à ceux du Saguenay) contruit pour 300 habitants qui votent libéral, on comprend qu'avec les vues indépendantistes des nords-côtiers, on soit en reste comme d'habitude!

Le jour où il y aura un pont sur le Saguenay, j'arrêterai visiter Tadoussac, car je saurai que je ne serai pas pognée derrière 8 branleux et 3 semi-remorques à la sortie du bateau!

Le jour où il y aura un pont sur le Saguenay, j'irai découvrir les restos de Tadoussac car je n'aurai pas à re-dépasser ceux que j'ai eu tant de misère à semer sur les quelques lignes pointillées existantes!
 
  Marie-Noëlle Morin, Baie-Comeau
 
07 août 2006
  6 & 7 Août 2006: Seulement 1 traversier en service, 4 hrs d'attente en moyenne... La 138: Un lien si important et si fragile grâce à la STQ. Nous ne sommes plus en 1950! Un pont, ça presse!!!
 
  Francois, Baie-Comeau
 
27 juillet 2006
  Bon voilà en quelques mots mon opinion quant à votre site et à ce projet de pont. Bravo
C'est un MUST surtout avec Hydro-Quéebc quant à son projet d'arnacher La Romaine et le Petit Mécatina. Des quantités immenses de matériaux seront nécessaires pour ces constructions. Personnellement je pense que les charettes à boeufs sont plus efficaces que les traversiers de Tadoussac.
Un pont sur le Saguenay ! Quel merveilleux projets.
Et tiens quant à avoir le verbe facile aujourd'hui, pourquoi ne pas le faire construire et exploiter par l'entreprise privé comme ce fut le cas du pont de la Confédération et le Viaduc de Millau, qui sont selon moi de pures merveilles de l'architecture modernes.
Nous connaissons déjà le premier. Le second peut-être vu à l'adresse http://www.viaducdemillaueiffage.com
Le gouvernement du Québec aurait peut-être l'occasion d'y trouver des solutions de rechange ?
 
  Pierre, Havre-Saint-Pierre
 
09 juin 2006
  Beau travail! Pour avoir une économie saine et prospère sur la Côte-Nord il est évident que nous devons avoir accès à la route 138 par un pont.

L'hécatombe ne peut pas continuer comme cela!
 
  Gagnon Caroline, Baie-Comeau
 
08 juin 2006
  Pour avoir moi-même effleuré ledit document, j'appuie fortement votre demande de rencontre avec le gouvernement à ce sujet primordial pour la région. Les technicalités et tout ce qui les enrobent compliquent la lecture et une conclusion claire.
 
  Danyel Raymond, Baie-Comeau
 
10 mars 2006
  La réalisation de ce projet est essentielle, tout le monde en profitera et principalement, les gens d'affaires et la population de Tadoussac et des environs. Un simple exemple : Tout le temps perdu à attendre en file, confiné dans votre voiture de peur de manquer le bateau, pourrait être consacré à visiter Tadoussac en sachant que vous pourrez traverser le Saguenay quand vous l'aurez décidé en empruntant ce magnifique pont et cela en toutes saisons. Et ce n'est qu'un exemple. Ce pont aurait dû être construit il y a 40 ans.
Gilles, Sept-Îles
 
  Gilles Banville, Sept-Îles
 
08 octobre 2005 Tadoussac, un village touristique
  Je vivais dans une région où l'économie repose principalement sur l'activité touristique, les Laurentides . Il n'y a aucun doute que le succès à long terme de ce secteur passe par des infrastructures routières modernes.
Semi-retraité, je vis depuis peu dans le beau village de Tadoussac . Nous sommes rendus à l'automne et la "manne" touristique estivale est déjà partie. On croirait voir un village fantôme, tellement c'est tranquille.
À mon avis, un nouveau pont, combiné avec des routes en santé, inciterait les investissements étrangers dans le développement touristique et immobilier. La perspective de voir les résidents travailler à longueur d'année serait une réalité. Et nos gouvernements en sortiraient gagnants.
Tant qu'au quai servant aux traversiers, pourquoi ne pas l'aménager pour accueillir les paquebots avec leurs passagers. En plus du pont, cela deviendrait une attraction intéressante. On pourrait ainsi diversifier les attraits et laisser souffler un peu les baleines.

A long terme, on sera tous gagnant.
Salut!
D. Thériault
Tadoussac
 
  Denis Thériault, Tadoussac
 
03 mai 2005
  Lundi 25 avril
Attente au bateau de 18h à 21h15. Nous sommes dans la file à Baie Ste Catherine ,avant le quai des croisières aux baleines. J'ai du marcher 35 minutes sous la pluie pour atteindre la toilette publique du quai des traversiers. J'observe une mère avec son jeune enfant et constate la situation difficile qu'elle devra subir pour amener son jeune enfant aux toilettes sous la pluie. Une marche d'environ une heure...
Suggestion: 1) La Société des Traversier devrait appeler une cantine mobile pour accomoder les gens en attente sur les heures de repas. 2) Disposer de toilettes chimiques le long des longues files d'attentes. 3) Lorsque bris ou attente excessive, la Société devrait aviser immédiatement les médias nord-côtiers 4) Une affiche devrait indiquer le temps prévu d'attente à la fourche de la route 170 à St-Siméon et à celle de la 172 à Sacré-coeur.

Enfin , nos gouvernants doivent accélérer le processus de construction d'un pont sur le Saguenay.C'est urgent...
 
  Alain Bourassa, Baie-Comeau
 
28 avril 2005 Une journée perdue !
  Lundi, 25 avril 2005
Un pont sur le Saguenay ? J'en rêve ! Surtout après notre mésaventure d'aujourd'hui...
En route vers Baie-Comeau, lundi après-midi, nous arrivons au traversier à 13h20 : CONGESTION !!! Pourquoi ? Je me le demande encore. Pas de tempête, en plein lundi après-midi, MAIS un seul bateau. C'est probablement pour ça que l'on a attendu près de 2h30 pour l'embarquement. Désastreux ! Maintenant il ne faut plus prévoir 5h de route pour faire le trajet Québec-Baie-Comeau, mais bien une journée entière au cas où il y aurait un problème à la traverse... C'est tout à fait inacceptable !

Marie-Eve, Baie-Comeau
 
  Marie-Eve, Baie-Comeau
 
16 mars 2005
  Je rêve de voir ce grand jour - enfin fini l'isolement du grand Nord Canadien - On pourra respirer tout en relaxant sur la route via ce pont tout en évitant les longues périodes d'attentes sur la traverse - le temps c'est de l'argent - Ne lâchons pas et allons de l'avant avec ce beau projet - un pont sur le Saguenay - Oui on le veut pourquoi attendre à demain allons de l'avant...
 
  Nicole, Baie Comeau, Québec
 
26 février 2005
  J'ai habité deux étés à Tadoussac. J'ai toujours été inquiet de voir une file de voiture dans une côte attendant le traversier. Je m'imaginais un camion lourd(et ils sont nombreux)qui manque de freins et ne pouvant s'arrêter, emboutir toutes ces voitures et combien de morts? Au Québec nous réagissons trop souvent seulement suite à une tragédie.
Le projet de ce pont(puisse-t-il se réaliser!)est merveilleux. Je peux déjà imaginer la vue incroyable de la hauteur de ce pont vers le fjord. D'autre part les voitures n'auront plus à faire un détour vers le Saguenay et se taper deux heures de parc au milieu de rien.
Avec l'afflux de la circulation le temps des traversiers est révolu pour le transport de voitures.
La réalisation de ce pont sera une grande fierté pour les québécois et une grande attraction touristique tant nationale qu'internationale (on a qu'à penser au pont de la Confédération).
Quand on pense aux milliards que les contribuables ont payés pour un stade olympique que l'ont voudrait bien démolir, investissons pour l'avenir de notre merveilleuse province de Québec.
Après avoir pris connaissance du contre et du pour, j'appui inconditionnellement le projet de ce pont.

Léonce Roy - Baie-Comeau
 
  léonce roy, Baie-Comeau
 
26 janvier 2005 Pour plus de justice
 
Après quarante ans dans l'attente d'un pont sur le Saguenay , nous espérons encore . Il faut être forts et tenaces pour résider sur la Côte-Nord. Comme je suis native de cette région , j'en sais quelque chose .

UN PONT SUR LE SAGUENAY :

- Nous sommes isolés du reste de la province avec cette entrave qu'est le "traversier" sur le Saguenay . Il nous faut toujours tenir compte de ce fait lorsque nous partons en voyage .Nous sommes des insulaires "sur le continent".

-Nous payons des taxes comme tout le monde et nous devrions avoir des services en retour dont celui de routes carossables et d'un pont qui nous relierait au reste du monde .

-On n'épargne rien pour "refaire" deux autres voies dans le parc reliant la région du Saguenay à Québec mais on rechigne à nous donner des moyens de transport convenable , pour nous , les nord-côtiers . Serait-ce parce que nous ne bloquons pas de routes pour nous faire entendre ?

-C'est vraiment injuste , la façon dont on nous traite . On vient chercher nos richesses naturelles et on les transporte ailleurs pour en faire la transformation .A ce propos , il y a de plus en plus de camions qui roulent sur la 138 et qui empruntent le traversier . Donc , si vous suivez ces camions dans les côtes où il est impossible de dépasser , vous êtes certains de manquer le "bateau" . En plus du stress qu'occasionne ce genre de situarion .

-Donc , pour toutes ces raisons et de bien d'autres que je n'énumérerai pas ici , je vous appuis fermement dans votre démarche .

-Je vous remercie de continuer la bataille . Nous sommes avec vous .

Salutations .
Louise
 
  Louise, Forestville
 
04 janvier 2005 Pour notre sécurité
  Je viens de prendre connaissance de plusieurs éléments de votre site: c'est très complet: je suis impressionné. Cela a certainement représenté un travail fou. Mes félicitations.
J'ai affaire à me rendre environ une dizaine de fois par année à Québec en automobile. Cela me prend environ 8 heures pour faire le trajet (environ 655 km de Sept-Iles). La traverse représente toujours pour moi un irritant peut importe la période de l'année mais elle peut être une irritant sérieux en certaines périodes (la nuit, lorsqu'il y a achalandage, glaces).
Lorsque j'arrive dans la région de Grande Bergeronnes, je sais que c'est le temps de dépasser (voies doubles) ou encore à quelques kilomètres de Bergeronnes vers l'ouest. Je connais la route assez bien et je bouille lorsque je me retrouve derrière un camion remorque qui roule à 8 km/heure dans une côte et qu'il se forme une file dont je fais partie. Il m'est déjà arrivé d'être dans la file d'attente près du bateau et que des automobiles se placent soudainement dans la rangée de droite. Je n'ai pu prendre le bateau parce qu'ils sont passés avant moi alors qu'ils avaient contournés la file d'attente prévue pour l'embarquement. Il est évident que s'il y avait un pont, je serais beaucoup moins stressé en sachant que je ne serai pas retardé par celui-ci, ce qui se traduit par un temps de déplacement plus long.
Je vous remercie du travail que vous effectuez.
Bonne chance
Jean
 
  Jean, Sept-Iles
 
04 décembre 2004 Une fierté nationale.
  D'abord, merveilleux site ! Ce projet deviendrait une fierté nationale et un ouvrage d'art et technologique incroyable. De plus, les nouveaux projets de développement hydroélectrique du gouvernement du Québec pourraient bénéficier de ce nouveau lien routier...
 
  Pierre-Paul Tremblay, Les Éboulements
 
20 novembre 2004 Sécurité!
  Bonjour à vous,

D'abord je tiens à féliciter les organisateurs de ce superbe projet très attendu des Nord-Côtiers depuis plusieurs années.

Nous gardons toujours espoir de voir le début des travaux de la construction du pont de Tadoussac. Je vous appuie à 100% et en vous disant de ne pas abandonner car ce pont est d'une grande importance pour nos régions sans oublier bien sûr les longues attentes au traversier,les accidents et autres.

Le site internet est une belle occasion de pouvoir écrire nos commentaires et avoir de l'information récente.

Stéphane
 
  Stéphane, Baie-Comeau
 
14 juin 2004 Attente,
  Wow! quel beau projet...fini l'attente de 2 heures pour le traversier...
Vous avez mon appui!
 
  Isabelle, Baie-Comeau
 
14 juin 2004 En avant !
  Il est bon de savoir que le projet va de l'avant. C'est dure à croire qu'une région qui fait rouler l'économie tel que la Côte-Nord (électricité et autres ressources naturelles)doive se battre ainsi pour obtenir le financement nécessaire. Ce pont, je vous le souhaite et bravo à ceux qui travaillent pour!
 
  Marie-Josée Biron, Montréal
 
11 juin 2004
  Félicitations!! Enfin, nous allons avoir un pont. Du moins on l'espère!!

Merci de votre travail

P.S. La perte de temps achève!
 
  Bertrand Thériault, Sept-Iles
 
11 juin 2004
  Voici une excellente idée que de créer un site web afin d'informer la population de ce projet. Il est interessant et très bien conçu de par surcroît. J'espère du moins que ceci réussira à éveiller les gens des grands centres... ceux la mème qui se lamentent parce que leurs taxes seront investie ailleurs dans une région qui ne compte que 100000 habitants. Il doivent comprendre la nécessité de ce fameux projet du pont sur la Saguenay.

J'aimerais seulement vous signaler la "bonne" adresse du site de la Ville de Forestville. C'est-à-dire, www.forestville.ca

Merci de l'attention que vous porterez à ce commentaire. Sur ce, bonne fin de journée.
 
  Félix, Forestville
 
 
 

© Copyright 2003 - La Société du Pont sur le Saguenay
Conception et réalisation :
Simulation du pont : SIMARD Michel et al (1999)